Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

5 avril 2009 7 05 /04 /avril /2009 11:56

Assemblée générale du 4 Avril 2009

 

RAPPORT d’activité de l’année 2008

 

 

  • 1/Cérémonies  exceptionnelles :

RETHEL : Inauguration de la plaque à la mémoire de la famille Cyminski à Rethel le 27 Janvier 2008.

Prêt de l’exposition FMD et  intervention  au nom d’AFMD.

Demande faite à M. le Maire pour que soit préservé le registre des étrangers de la ville, retrouvé par hasard dans les archives lors de recherches antérieures, où figurent les noms et les indications concernant les Israélites de la ville, avant et durant l’Occupation.

Nous attendons la publication au J.O. de la mention « mort en déportation » concernant la petite Hélène Cyminski, afin de pouvoir demander la mise à jour  de son acte de décès dans le registre de l’état-civil.

 

BULSON : Le 22 juin, cérémonie en présence d’une quarantaine de membres de la famille de Raymonde Nathanson, enfant cachée à La Besace, dont les parents furent déportés depuis Bulson.

Les personnes présentes venaient des USA, d’Israël, d’Espagne, d’Angleterre. Elles n’avaient pu assister à la cérémonie de 2007 car Raymonde n’avait pas encore été retrouvée, à Las Vegas, à cette date.

Merci à Mr Van Copenolle, maire, qui a organisé cette cérémonie et une réception en mairie malgré l’organisation d’une  manifestation festive au village le même jour.

La veille, un pèlerinage par Mouzon, la Besace et une rencontre avec les témoins  ont eu lieu.

Un dossier de Justes concernant Mr et Mme Cailac Gabriel et Sara, de La Besace, est en cours.

 

GIVET : Le 6 Juillet,  remise de la médaille des Justes à titre posthume à Mr et Mme Dereims, de Remaucourt et M. Marcel Achart, de Lalobbe. Récipiendaire : leur fille et petite-fille, Mme Gisèle Lelong.

Le dossier avait été instruit par Pierre Coulon suite à nos recherches.

Intervention de C.Dollard-Leplomb.

 

NOUART : inauguration de la plaque à la mémoire de trois déportés Juifs de la WOL, le 11 Août 2008, en présence d’une famille, de Mr Pierre Vernel, maire et vice-président du Conseil  Général, M. Benoît Huré, président, Mr Canivencq, président du Souvenir Français et de nombreux représentants du monde combattant et de la résistance : il est important que nous établissions des liens amicaux  entre tous les acteurs de la Mémoire, à la veille des années qui verront disparaître les derniers témoins . Tout comme la question du calendrier des commémorations, se pose la question des modalités de la transmission par « les témoins de témoins et de survivants ».

Le cas de Nouart est exemplaire de ce point de vue : Mr Vernel a choisi le lundi de la fête patronale, réservé chaque année à la messe et à la cérémonie à la mémoire des victimes et résistants de la Seconde guerre. Ainsi l’hommage aux déportés sera rendu chaque année devant la plaque qu’il a pris soin de faire poser à proximité du monument aux morts.

 

Nous avons préparé la cérémonie avec le maire, réalisé une exposition, en complétant celle réalisée pour Bulson par  quelques panneaux spécifiques à Nouart.

C.Dollard-Leplomb a effectué une intervention. Mr Vernel a proposé de la publier dans le bulletin municipal.

 

CHAMPIGNEUL-SUR-VENCE : Inauguration d’une plaque à la mémoire de 10 déportés Juifs de la WOL.

Préparation de la cérémonie avec Mr Sellier, maire.

Réalisation d’une exposition (celle présentée à Nouart, complétée).

Comme à Nouart, l’assistance était assez nombreuse, en présence de Mme Poletti, députée, M. Benoît Huré, Président du Conseil général, Mme Hyon-Paul directrice de l’ONAC, représentant le Préfet, etc. Intervention de C.Dollard-Leplomb.

Nous avions retrouvé deux familles : une seule a pu être présente.

Comme à Nouart, la commune, grâce à M. Serge René, a associé le souvenir des déportés à celui des autres victimes en faisant graver leurs noms sur le monument aux morts du village.

 

NOYERS-PONT-MAUGIS : 14 Novembre. Cérémonie franco-allemande de la Mémoire partagée. A permis de nouer des contacts avec le colonel représentant de l’ambassade d’Allemagne à Paris, chargé de la Mémoire.

 

  • 2/ Cérémonies ordinaires : Notre association a été représentée en 2008 :

Le 12 Avril (cérémonie de commémoration de la rafle de la ferme du Chesnois à Alland’huy, FNDIRP)

Le 27 Avril (souvenir des déportés)

Le 14 Juillet (cérémonie et remise des prix CNRD à la préfecture)

Le 16 Juillet (crimes racistes et antisémites de l’état français, hommage aux Justes)

Le 7 Septembre (commémoration de la Libération à Berthaucourt)

Le 14 Septembre (idem, et souvenir des fusillés à Tournes)

Le 11 Novembre (à Charleville-Mézières, cérémonie et remise des prix aux jeunes sportifs)

 

  • 3/ Accompagnement des familles (pèlerinages, documentation) :

Serge JELEN, fils de survivant de Frénois, venu d’Israël, le 1er Juin.

Marc BERCU, fils d’un déporté de Nouart, à Illy, où a vécu son père avant d’être affecté à Nouart, le 12 Août.

Divers autres par courriers.

 

  • 4/Publications :

Présentation au Lycée agricole de Saint-Laurent, du film « Charleville-Auschwitz » réalisé par Pierre Coulon suite aux enregistrements de témoignages effectués avec C.Dollard-Leplomb depuis 2004.

Cette première présentation privée (15 Mars 2008) était réservée aux  personnes ayant collaboré à ce travail.

La diffusion du DVD, produit  en Novembre, a commencé sans publicité autre que celle figurant sur notre site.

Un petit dépôt au CDDP a reçu un accueil immédiat.

 

  • 4/ Intervention en milieu scolaire :

 par C.Dollard-Leplomb le 27 Février 2008, au LEP du Château à Sedan, pour une classe participant au Concours de la Résistance et de la Déportation.

Réunion de préparation des sujets, correction et remise des prix de ce  concours.

Notre association effectue un don de 50 euros pour l’achat des livres de prix.

 

  • 5/Poursuite des recherches : concernant les déportés juifs, elles sont principalement liées aux cérémonies exceptionnelles, pour cette année.

Elles ont été menées avec constance par Daniel et Marie Andryjaskiewicz, notamment pour Nouart , mais aussi Villemontry  et Mouzon, ainsi qu’un cas de déporté tzigane.

 

Philippe Lecler, adhérent, par ailleurs historien de la résistance ardennaise, (voir son site : http://ardennetiensferme.over-blog.com/) , mène actuellement des recherches importantes sur les déportés politiques et résistants (il collabore par ailleurs à un projet de dictionnaire biographique des fusillés et exécutés en France pendant l'Occupation, soutenu par le Maitron, Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier et social, de l'AERI et le soutien financier du ministère de la Défense.) Ce travail, ajouté à la base des déportés raciaux, se concrétisera par la réalisation du projet de mémorial des déportés des Ardennes, en collaboration avec le musée départemental «Guerre et Paix en Ardennes».

 

  • 6/ Actions non réalisées :

Publication du document sur l’historique de la déportation des Juifs de la WOL. Il nécessite de reprendre les recherches complémentaires sur un mode plus  professionnel afin de publier un document de qualité. Ceci ne sera possible qu’à partir de Septembre 2009.

Premières pierres du projet  de dictionnaire illustré du conflit 1939-1945 par les éditions « Terres Ardennaises », pour 2010 ( ??)

 

Recruter de nouveaux  adhérents.

 

  • 7/ AFMD « national » : M. André Launois, adhérent, représente AFMD 08 depuis deux ans à l’A.G. nationale (2008 : Nancy, 2009 : Paris)

 

Conclusion et perspectives : les activités de l’association sont importantes malgré le nombre restreint de membres actifs.

Les habitants des villages où ont été posées des plaques relaient de façon remarquable notre action : l’histoire de la déportation s’intègre à l’histoire du village. Nous constatons que la mémoire sera entretenue, les jeunes de 15 à 30 ans étant partout volontaires et actifs.

 

Avec la disponibilité accrue de la présidente à partir de Septembre 2009, notre association devra encore mieux remplir sa mission, si nous réussissons en outre à recruter des adhérents plus nombreux.

 

Le volet très important des interventions en milieu scolaire va être mis en place dès la rentrée 2009.

La participation à la commission mémoire de l’ONAC, où nous siégeons de droit, va devenir possible, ce qui sera un bon moyen de développer les liens avec les autres associations.

 

Nous espérons concrétiser le projet de plaque à Francheval, projet hautement symbolique car il serait réalisé en partenariat avec la ville allemande de Hürth, à sa demande.

 

2009 verra aussi se poursuivre le partenariat entamé avec le musée « Guerre et Paix en Ardennes » pour la réalisation d’un mémorial des déportés des Ardennes (plus de 1000 noms ?) et avec la collaboration avec AFMD 51.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires