Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

7 juillet 2012 6 07 /07 /juillet /2012 09:33

Un diaporama à vocation pédagogique consacré à la Shoah dans les Ardennes a été mis la à disposition des enseignants. Il est téléchargeable depuis le site de l’Inspection départementale de l'Education nationale de Rethel mais aussi depuis celui du CDDP des Ardennes (à confirmer).

Ce document avait été réalisé à la suite à de recherches menées sur la déportation de la famille Cyminski de Rethel. On se souvient qu’après la publication de l’étude, d’abord dans la revue Terres ardennaises puis en livret illustré lors d'une exposition à la bibliothèque municipale de Rethel, une plaque commémorative avait été apposée place de Caen. Le diaporama est téléchargeable ici. L'album qui reprend le texte intégral de l'étude l'est .

 

  Dscf0001bis

 

Le nom d'Hélène, sur "le Mur des noms" du Mémorial de la Shoah à Paris (CDJC).

Repost 0
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 07:55
 Samedi 26 mai a eu lieu à Sommauthe une cérémonie commémorant les combats 
de 1940 et un hommage a été rendu à Jean et Mireille Delabruyère

CEREMONIE SOMMAUTHE 26 MAI 2012 012
Photo de la cérémonie, de gauche à droite : Bernadette Noël-Colin, comité du souvenir français de l'Argonne Ardennaise Roland Canivenq, délégué général du Souvenir français pour les Ardennes Jean Gomez, maire de Sommauthe Jean-Claude N'Guyen, président de l'amicale des troupes de Marine Pierre Vernel, président de l'UAFFI du vouzinois, vice-président du Conseil Général Pierrette Delandhuy et Jacques Delabruyère, fille et fils de Jean et Mireille Delabruyère Marc Laménie, sénateur des Ardennes Christine Dollard-Leplomb, présidente de l'AFMD
Lire le compte-rendu sur le site de l'Union
Repost 0
Published by afmd 08 - dans Manifestations
commenter cet article
2 juin 2012 6 02 /06 /juin /2012 06:48

Le témoignage fort d’un résistant ardennais déporté au camp de concentration de Buchenwald en 1944. Le titre de la première de couverture, Les Carnets d’un déporté résistant est complété par cette mention : Grand-Mère, matricule KLB 42522, car les travaux effectués par l’auteur pendant sa déportation ont déformé son corps jusqu’à le rendre irrémédiablement et définitivement voûté, l’obligeant à adopter à une posture de vieillarde « percluse de douleur, une grand-mère qui n’aurait pas encore vingt ans ! ».

  51d+Yb-NlZL. SS500

 

Christian Boitelet, Résistant déporté : « Grand-Mère » (matricule KLB 42522), édition La Fontaine de Siloé, 73801 Montmélian

 

Christian Boitelet est né le 2 décembre 1924 à Givet dans une famille d’origine modeste. Son père, Marcel, est cheminot, c’est dès avant la guerre un militant communiste actif qui s’engage dans des actions de solidarité envers les Républicains espagnols et les Allemands antinazis. Vient la guerre, et l’exode en Vendée… La famille Boitelet rentre à Givet en 1942. Très rapidement Marcel Boitelet s’engage dans la résistance à l’occupant, mais il est arrêté le 27 février 1943 sur dénonciation d’un auxiliaire de la police allemande. Interné à la prison de Charleville, transféré sur le camp de Compiègne, il est déporté au camp de concentration de Sachsenhausen par le transport du 28 avril 1943. Il y est décédé le 26 juillet 1944. (Son bulletin de décès porte la mention « Mort pour la France » et son nom figure sur le monument aux morts de Givet mais pas sur le Mémorial de Berthaucourt.) Peu de temps après, son frère ainé est à son tour arrêté puis déporté...

 

Lire la suite...

Repost 0
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 16:01

Le 10 mai est la "journée nationale des mémoires de la traite, de l'esclavage et de leur abolition".

Lors d'une cérémonie républicaine, le 10 mai 2012, en présence de plusieurs invités, des gerbes seront déposées devant la plaque dédiée à l'abolition de l'esclavage inaugurée l'année dernière lors du lancement des manifestations de l'année des Outre-mer. 

La date du 10 mai correspond à l'adoption par le Parlement, le 10 mai 2001, de la loi Taubira reconnaissant la traite négrière transatlantique et l'esclavage. Par ailleurs, en métropole, une attention particulière est accordée à la date du 23 mai. Cette journée rappelle d'une part celle de l'abolition officielle de l'esclavage en 1848 et, d'autre part, celle de la marche silencieuse du 23 mai 1998 qui a contribué au débat national aboutissant au vote du 21 mai 2001, reconnaissant l'esclavage en tant que crime contre l'humanité.

AFMD Ardennes invite chacun à participer à cette commémoration le jeudi 10 mai 2012 à 17h, rue Victor Schoelcher à Mézières (1ère à droite (quai Roussel) après le pont de Meuse en allant de Mézières vers Charleville, puis 3è à gauche, après les bâtiments d'usine).

Repost 0
Published by afmd 08 - dans Manifestations
commenter cet article
4 mai 2012 5 04 /05 /mai /2012 21:17

Le 26 mai à Sommauthe auront lieu les commémorations :

- à 10h30 , monument de la 6e DIC, hommage aux coloniaux qui se sont battus héroïquement dans ce secteur en mai et juin 1940, 

- Hommage à Jean et Mireille Delabruyère, devant la stèle commémorative dans le village. Christine-Dollard Leplomb déposera une gerbe au nom d'AFMD en commun avec Pierre Vernel au nom de l'UAFFI du vouzinois .

Repost 0
Published by afmd 08
commenter cet article
1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 06:50

                   L’histoire des « Helpers » n’a pas été écrite, même si leur rôle fut primordial dans l’histoire de la résistance à l’occupant. Loin des actions spectaculaires et de la lutte armée, ils forment le contingent des sans-grade et des anonymes sans qui rien n’eut été possible… Comment ne pas citer l’action de la famille Fontaine sur le plateau, action devenue une véritable épopée avec la fondation de la ligne « Dragon » ? Une série d’articles consacrée aux arrestations dans la Résistance ardennaise au printemps 1944 prouve aussi, si besoin est, qu’apporter de l’aide aux aviateurs alliés, (mais aussi aux prisonniers de guerre évadés, aux juifs, aux réfractaires au STO...), fut aussi dangereux que de couper des fils téléphoniques ou de saboter une voie ferrée. Les auteurs de la Complaintedu partisan, composée dès 1943, connaissaient les risques que prenaient ces milliers de héros anonymes aujourd’hui oubliés (si jamais leur courage fut connu et/ou reconnu), eux qui écrivirent ces vers : « Un vieil homme dans un grenier / Une nuit nous a cachés / Les Allemands l’ont pris / Il est mort sans surprise »...

 

Lire la suite...

Repost 0
Published by afmd 08
commenter cet article
18 mars 2012 7 18 /03 /mars /2012 15:35
 

Pour lire le compte-rendu des travaux de l'assemblée générale de l'AFMD, cliquez ici.        

Repost 0
14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 16:34

Cette année, l'AFMD 51  propose un voyage en Belgique pour visiter le Fort de Breendonk situé à mi-chemin entre Bruxelles et Anvers.

 

Après la défaite de juin 1940, les Allemands partagent le territoire des 4 pays occupés : Pays-Bas, Belgique, Luxembourg et France. La zone Nord  comprend les Pays-Bas, la Belgique et deux départements français, le Pas de Calais et le Nord, rattachés au commandement allemand de Bruxelles.

Le fort de Breendonk est la plaque tournante de l’internement et des interrogatoires avant la déportation. On parle peu de la vie des Français de cette région sous le joug terrible de la présence allemande plus dure que dans la zone occupée dirigée par Vichy.

Visiter ce Fort nous éclairera sur ces ombres.

 

Avant la visite, nous ferons une petite croisière, commentée par un guide, de 2 heures sur l’Escaut avec un repas froid à bord, (boissons non comprises).

 

Nous vous proposons ce voyage au prix de 75 euros pour les adhérents et 85 euros pour les non adhérents.

.

Demi-tarif pour les jeunes de moins de 16 ans et les personnes sans emploi.

 

Départ de Reims, du parking René Tys, près de la patinoire, à 6 heures.

Départ de Charleville à 7 h, RV à définir.

Retour à Reims vers 22 heures.

 

Inscriptions dans l’ordre d’arrivée, dans la limite des 45 places disponibles

 

Mr, Mme ………………………………………………………………………………..

Adresse ………………………………………………………………………………….

Tél : ………………………………………………….

Réserve(nt)…….. place(s) pour adultes et …… place(s) pour jeunes de moins de 16 ans,

au départ de Reims.

Ci-joint un chèque de …………….. Euros à l’ordre de AFMD 51

M. Mme …………. ……………..réserve(nt) …. … Pour le repas.   

Merci de retourner ce fichet à Madame Hélène Lebrec

9 avenue Bonaparte 51430 – Tinqueux (03.26.61.52.16

helene.lebrec@dbmail.com)

En cas de défection tardive, remplacement possible ou retenue de 15 Euros.

Les mineurs non accompagnés doivent nous adresser une autorisation parentale.

Repost 0
23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 17:34

AFMD ARDENNES                   Rapport d’activité de l’année 2011

 

10 mars : Cérémonie annuelle au cimetière israélite de Sedan, organisée par la FNDIRP.

19 mars : Assemblée générale annuelle.

20 avril : Jury du Concours National de la Résistance

24 avril : Journée nationale de la mémoire de la déportation, cérémonie à  Berthaucourt.

8 mai : Commémoration nationale et remise des prix aux lauréats du Concours national de la Résistance et de la déportation : notre association participe à la dotation de ce concours.

26 mai : Journée bisannuelle « Mémoire et Sport », organisée par les ONAC des Ardennes et de la Meuse, pour les écoliers de CM de Laneuville-sur-Meuse, Beaumont-en-Argonne, Buzancy et Sedan-Bellevue,  avec les associations « Comprendre et témoigner » et AFMD.

Encadrement des activités « mémoire » (Questionnaires et commémorations). Intervention devant la stèle des déportés de Sommauthe.

29 mai : Publication dans l’Union, point sur  nos travaux de recherche historique concernant  le cas singulier des Juifs de la WOL des Ardennes.

29 mai : Remise de la médaille des Justes à Gabriel et Sara CAILAC à titre posthume, reçue par Robert Maignan leur gendre, en présence  de Raymonde Nathanson qu’ils ont sauvée, venue de Las Vegas à cette occasion. La médaille était remise par Mr Harel, ministre auprès de l’ambassade d’Israël devant une nombreuse assistance en mairie de Mouzon.

Un compte-rendu détaillé figure dans le bulletin communal, avec pour la première fois, la liste des enfants déportés des Ardennes publiée dans un document n’émanant pas d’AFMD.

Une lettre de remerciement a été adressée à M. le Maire de Mouzon.

17 juillet : Commémoration de la rafle du Vel d’Hiv et des crimes racistes et antisémites de l’Etat français, puis inauguration de la plaque à la Mémoire des Justes, sur le monument de la place de l’Hôtel de Ville à Mézières.

juillet/août : Accueil de familles de déportés : pèlerinages, documentation…

14 septembre : Conseil départemental de l’ONAC.

1er Octobre : Inauguration de la stèle à la mémoire des déportés juifs de Beaumont-en-Argonne, en présence de plusieurs descendants et enfants sauvés.

Là encore, nous nous devons de saluer les efforts de Mr le Maire et ses adjoints et employés, des élus voisins, des associations patriotiques et de l’école de Beaumont, ayant contribué au caractère particulièrement solennel de cette cérémonie qui a marqué les participants.

18 octobre : A la mairie du 11e arr. de Paris, lancement du livre Fragments d’Histoire, lambeaux de mémoire, publié par l’AMEJD (association pour la mémoire des enfants juifs déportés). Nous avions contribué aux recherches puisque certains enfants ont été déportés des Ardennes où leurs parents étaient à la WOL. Une large place nous est faite dans cet ouvrage. Cette manifestation a été l’occasion de faire connaître notre département (de le situer …), l’histoire méconnue  des Juifs de la WOL et l’action des Justes des Ardennes.

14 novembre : Obsèques de M. André Etchegoïmberry, résistant, déporté, rescapé du Struthof et témoin infatigable.

25 novembre : Sortie du livre collectif Il y a 70 ans dans les Ardennes, publié par Terres Ardennaises, auquel nous avons contribué pour le chapitre : « Les Juifs de la WOL ».

Décembre : Séances de dédicace du livre à Sedan, Launois-sur-Vence, Mouzon et Carignan.

 

AFMD a été représentée lors de commémorations annuelles ( La Horgne, Stonne, Pont-Gaudron, Sommauthe, Bazeilles, Sedan, Nouart, Alland’huy, Rethel, Berthaucourt) ou exceptionnelles (Souvenir Français à Mouzon , Yoncq…)

Les travaux de recherche  ont continué, ainsi que la collaboration avec AFMD 51 et AFMD 52 pour la réalisation d’un CD Rom : 20 documents pour étudier la déportation en Champagne-Ardennes.

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
19 février 2012 7 19 /02 /février /2012 18:39
Vous êtes ou avez été adhérent à AFMD. Vous connaissez AFMD .
La nécessité accrue de transmettre la mémoire, dans un contexte de disparition progressive des associations d’anciens déportés et d’effritement des valeurs fondamentales, alors que  débute le 70è anniversaire des évènements de l'année 1942, nous amène à  souhaiter renforcer notre association en faisant appel à vous : adhérez ou ré-adhérez , en utilisant le bulletin ci-joint dans ce lien :
http://www.afmd.asso.fr/IMG/pdf/bulletin_adhesion_afmd_2012_BIS.pdf
ou contactez-nous: afmd08@wanadoo.fr(Pour simplifier la gestion, la cotisation règle l’année civile en cours, du 1er/1 au 31/12 .)


L'assemblée générale d'AFMD
aura lieu le samedi 10 mars 2012 à 14h30
à la Maison des Associations, salle du rez-de-chaussée.
5, rue Jean Moulin (ex-mairie, place de Mohon)
                 Pause-café et conférence à 16h (après l’AG)

 

 

Philippe Lecler présentera son dernier ouvrage, Face à la Gestapo, et tiendra une conférence consacrée à l’intégration de la Résistance ardennaise au réseau britannique Prosper/PHYSICIAN  intitulée :

Armel Guerne dans la Résistance : le cas ardennais

 

L'exposé s'attache en effet à évoquer le rôle du poète Armel Guerne, dit« Gaspard », engagé dès la fin de 1942 auprès du chef du réseau, le major Francis Suttill, dit « Prosper ». Gaspard fut rapidement promu chef du secteur des Ardennes, et son action permit à Londres de parachuter les premières armes aux groupes de résistance. Après son arrestation au mois de juillet 1943, il se rendit dans les Ardennes, encadré par des agents de la Gestapo, et de son court passage ses camarades de combat le tiendront en détestation. Son second séjour, guère plus long que le premier ni plus confortable, fut celui du fugitif après son évasion du train de déportés qui le menait en Allemagne.

Repost 0
Published by afmd 08 - dans Manifestations
commenter cet article