Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

23 octobre 2007 2 23 /10 /octobre /2007 13:00
Dimanche 21 octobre, à Seraincourt, la famille Tarradou a reçu la médaille de "Juste parmi les Nations", pour avoir protégé la jeune Hélène Jarjembski de la déportation lors de la rafle menée par les Allemands le 4 janvier 1944.
Aujourd'hui domiciliée à Seraincourt, où elle a épousée après la guerre rené Tarradou, le fils de ses sauveteurs, (Jean et Juliette, maintenant décédés), Hélène était présente à la cérémonie.

Les fils de Jean et Juliette Tarradou, Pierre et René, sont respectivement les 2e et 4e personnes en partant de la gauche, Hélène Jarjembski étant la 3e , elle est entourée des fils Tarradou dont son mari, René, à sa gauche (Photo : D. Renaudin)
Repost 0
Published by p. lecler - dans Manifestations
commenter cet article
17 octobre 2007 3 17 /10 /octobre /2007 13:31
Dimanche 21 octobre à Tétaigne, Camille Maljean, ses parents (à titre posthume) et Odette Chauveau recevront la Médaille des Justes pour le sauvetage de la petite Hélène Weinblum. M. Maljean sera par ailleurs décoré de la Légion d'Honneur.

(Archives AFMD)
Repost 0
Published by p. lecler - dans Manifestations
commenter cet article
10 octobre 2007 3 10 /10 /octobre /2007 18:33


Carte postale éditée par Bulson pour la commémoration du 30 septembre, avec flamme spéciale d'un seul jour, et timbre "mémoire partagée" .
En vente (3 euros) , chez M. Rouyer au 03 24 27 51 10.
Repost 0
Published by P.Lecler - dans Manifestations
commenter cet article
8 octobre 2007 1 08 /10 /octobre /2007 18:23

Suite à la demande faite auprès de la mairie de Rethel d'honorer les mémoires d'Icko, Rachel et Hélène Cyminski, une réunion préparatoire a eu lieu à la mairie de Rethel cette semaine, à laquelle étaient présents M. Guy Déramaix, maire de Rethel, son adjoint, M. François Guérin, M. André Launois, M. Sanchez, Mme Harar, et Philippe Lecler (si M. launois n'est plus à présenter pour qui connaît l'histoire de la famille Cyminski, M. Sanchez et Mme Harar se sont associés à notre démarche en retrouvant des membres de la famille Cyminski. Ils projettent par ailleurs de réaliser un long métrage basé sur cet épisode tragique).

Il s'est donc dégagé, lors de cette rencontre, un accord sur le principe de rendre hommage aux membres de la famille Cyminski disparus à Auschwitz. Si certaines modalités de la cérémonie sont encore à préciser, il s'avère d'ores et déjà acquis que celle-ci se déroulera à la date du 27 janvier 2008, où sera dévoilée la plaque qui sera posée au 1, rue Dubois-Crancé. Journée hautement symbolique puisque ce sera celle de la commémoration de la libération du camp d'Auschwitz, retenue « Journée de la mémoire de l'Holocauste et de la prévention des crimes contre l'humanité » dans les établissements scolaires des États membres de l'Union Européenne.

Ainsi, la municipalité apporte son soutien à la présentation d'une exposition portant sur le parcours de cette famille d'origine polonaise en France, de son arrivée sur notre sol à sa disparition dans le crématoire d'Auschwitz, dans le rappel du contexte de l'Occupation. Cette exposition se tiendrait du 12 au 27 janvier à la bibliothèque de Rethel (à confirmer).

La date d'une prochaine rencontre a été retenue pour préciser les modalités de cette manifestation.

Repost 0
Published by C. Dollard-Leplomb / J. Levy - dans Projets et affaires à suivre
commenter cet article
30 septembre 2007 7 30 /09 /septembre /2007 14:29
M. Bachy, pésident du conseil régional, M. Huré, sénateur, président du Conseil général, M. Warsmann,député des Ardennes, M. Namer, représentant de la communauté israélite des Ardennes, chargé du message de M. David de Rotschild, président de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, M. Dardart , président de la FNDIRP des Ardennes, M. Levy , président des Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation , M. le Sous-Préfet de Sedan, M. Van Copenolle, maire de Bulson.

C.Dollard-Leplomb, dont le livre est à l'origine de cette commémoration
Madame Janin Annette , fille de Simon Krajcer, chef du groupe juif de Bulson (1942-1944) sauvé par Henri VIN et sa mère Lucie. Madame Janin fut raflée à 12 ans, avec sa soeur Léa au vel d'Hiv;
internées à Pithiviers , elles voient partir leur mère en déportation et se retrouvent parmi les 4000 enfants seuls des camps du Loiret, dans la détresse matérielle et morale la plus absolue, s'occupant des plus petits malades, muets de terreur ...
Transférées à Drancy , elles en sortent in-extremis la veille de leur déportation prévue, libérées comme enfants de travailleurs pour les Allemands . Elles viennent à Bulson pour les vacances de Pâques et celles de l'été 1943, mais le chef de culture les fait trimer aux champs : elles ont
13 et 15 ans.
Madame Janin est le seul témoin direct encore en vie du travail des Juifs à la WOL à Bulson.
Elle exprime ici la reconnaissance des familles juives envers le village de Bulson, tous les bénévoles qui se sont mobilisés, l'organisation parfaite de la cérémonie au caractère digne et très émouvant et surtout la reconnaissance de toutes les souffrances endurées par les survivants.

Pour les trois photos suivantes :

Robert Pingard , à gauche, camarade de classe des enfants juifs à Bulson (1942-1943) dévoile la stèle avec Maurice Flank, cousin de Maurice Flank déporté de Bulson, qui était le grand copain de Robert .
Grâce à Robert et à son cousin Guy Pingard , qui ont conservé deux photos, le visage de Maurice a été rendu à ses cousins Maurice et Yves Flank ,qui ne possèdent plus aucune trace de leur famille déportée.

Les enfants du village rendent hommage aux déportés : chacun touche un nom avec une rose avant de la déposer au pied de la stèle .
A gauche : Hannah et son fils Nathan, respectivement petite-fille et arrière petit-fils de Nathan Borensztajn, déporté de Bulson .

La stèle porte 40 noms : 39 déportés de Bulson et un homme (Henri Eciczon) mort au travail dans les champs en 1943.
Des galets sont déposés au pied de la stèle, comme c'est la tradition sur les tombes israélites : les cendres des déportés au sortir du crématoire ont été jetées sur le sol des camps, et comme la dit le maire :" graver leurs noms dans le marbre , c'est leur rendre un peu la tombe à laquelle ils n'ont même pas eu droit ."


Repost 0
Published by p.lecler - dans Manifestations
commenter cet article
2 septembre 2007 7 02 /09 /septembre /2007 20:45
Dimanche 2 septembre, mémorial de Berthaucourt à Charleville-Mézières, 63e anniversaire de la libération des Ardennes.
Madame la Préfète des Ardennes décore Daniel Pollet, 85 ans, de la médaille des Déportés et Internés politiques. M. Pollet fut arrêté par la police allemande en janvier 1943, pour détention illégale d'arme. Soumis au décret Keitel "Nacht und Nebel", il fut déporté au printemps 1943 au SS-Sonderlager Hinzert, où il fut jugé et condamné aux travaux forcés à perpétuité. Interné dans un camp sur l'Oder, puis au camp de concentration de Flossenbürg et ensuite à celui de Buchenwald.
Repost 0
Published by p. lecler - dans Manifestations
commenter cet article
23 août 2007 4 23 /08 /août /2007 15:20

    La commémoration, qui honorera la mémoire des déportés juifs requis par la WOL à Bulson  dès 1941 et raflés les 4 et 6 janvier 1944, aura lieu le 30 septembre à Bulson.
Au cours de la cérémonie, qui débutera à 10 h 30, les noms des 40 déportés seront lus.
Deux expositions, sur la déportation, et sur le souvenir des soldats morts à Bulson le 14 mai 1940,  se tiendront ce dimanche.
Repost 0
Published by P. Lecler - dans Manifestations
commenter cet article
9 août 2007 4 09 /08 /août /2007 19:20
Deux articles relatifs à la déportation dans le dernier numéro de Terres Ardennaises :
"Charles Legay. Un itinéraire militant". Brossé par Didier Bigorgne, le portrait de ce militant communiste, figure ardennaise du mouvement ouvrier et social, arrêté en décembre 1942, déporté au camp de concentration de Buchenwald, avec des extraits du carnet que Charles Legay tint pendant ses années de déportation.
cette biographie est complétée par un article sur le système concentrationnaire nazi réalisé par les élèves de 3e du collège de Monthermé, sous la direction de leurs professeurs, Jérémy Dupuy et Nicolas charles.

Terres Ardennaises, n° 99 de juin 2007
Repost 0
29 juillet 2007 7 29 /07 /juillet /2007 08:50
Mercredi 11 juillet, à l'issue du conseil municipal qui s'est tenu à la mairie de Rethel, les élus  ont voté à l'unanimité la pose d'une plaque sur la maison où vivait la famille Cyminski, au 1 de la rue Dubois-Crancé.
Sur la photo : Emilienne Launois et Hélène Cyminski à l'emplacement de l'actuel Collège Sorbon (photo A. Launois)
Repost 0
2 juin 2007 6 02 /06 /juin /2007 13:38
Yanny Hureaux vient de consacrer un de ses célèbres "Beuquette" à Hélène Cyminski, dans l'édition de L'Ardennais du 2 juin. 
Repost 0